Remerciements
Concarneau Octobre 2019

Merci à ceux qui m’ont fait confiance (agents d’artiste et agences photographiques), qui m’ont permis d’obtenir des commandes et ont diffusé mes photographies ce qui m'a permis de vivre de ce métier.
C’est en pensant à eux et pour leur rendre hommage que je consacre un temps conséquent depuis 2018 à trier mes archives afin d’en extraire un choix de photographies pour en faire mon « testament pho-tographique », sans savoir aujourd’hui ce qu’il adviendra de ce travail…
Sans eux, sans leur soutien, leur exigence, l’obligation d’excellence au fil des ans dans un métier très concurrentiel et la discipline nécessaire pour progresser, je ne serai pas devenue qui je suis.
http://www.catherinelouryiliona.com/fr/page_12688.html

Merci
à ceux qui m'ont fait découvrir la puissance d'évocation d'une photographie, alorsque j'étais étudiante aux Beaux Arts :  Ernst Haas  et Franco Fontana...,
à celui qui par ses clichés publiés dans Life m'a fait rêver de devenir photo-journaliste : Larry Burrows...,
à ceux qui, par leurs encouragements en 1977 à NY, en m'incluant dans la cour des grands, m'ont ouvert le chemin de la photo d'illustration et publicitaire : Pete Turner et  Jay Maisel...
à ceux qui m'ont ramenée sur le chemin d'une photo mettant plus le focus sur l'être humain : Henri Cartier Bresson, Martin Parr...
enfin à celui qui m'a donné envie d'être à nouveau photographe après 12 années de retrait de 1992 à 2004 (Errance, Edition du Seuil, octobre 2000) et qui m’a remise sur la voie d’une exi-gence acceptant les limites imposées par le choix d'un matériel, prolongement d'un regard qui renonce à "ces prouesses de cadre ou de virtuosité de l'instant" ou le sentiment de toute puissance se mesure aux nombres d'objectifs et de boitiers à disposition ! : Raymond Depardon.











Top