E-commerce : Dans chaque Album thématique une sélection de photos est proposée en Tirages d'Art limités à 30 ex. Pour accéder à la vente en ligne cliquez sur un panier et laissez vous guider.

 

 


BIOGRAPHIE : " METIER PASSEPORT "

Née à Paris en 1944, dans une famille de russes émigrés, imprégnée par une éducation cosmopolite, mue par une curiosité insatiable, après 6 ans d’études d’Architecture aux Beaux-Arts de Paris (E.N.S.B.A), je me tourne vers ce que j’imagine être un métier « passeport », celui de reporter photographe.

A partir de 1971 pigiste de différentes agences en France à partir de 1971 (D.P.P.I - sports mécaniques auto et moto -, Gamma - News magazine), tout en continuant à travailler sous mon patronyme, j’intègre en 1977, sous le pseudonyme d'Iliona, le staff de The Image Bank (TIB devenu Getty Images depuis 1999) à New York. Ça a été le début d’un conte de fée…

Totalement inconnue en France, progressivement avec l'aura américaine mon travail attire le regard des acheteuses d'Art et que, grace aux personnes qui me font confiance, Iliona finit par s’imposer comme signature de tout mon travail photographique.
Ainsi, de 1980 à 1992,  travaillant à la commande, successivement représentée par Jean Jacques Bienvenu, Erick Surcouf, Allain François et Associés, Cosmos Studios, je mène une carrière de photographe publicitaire, spécialisée en prises de vues de voitures et de tout objet en « tôle », en extérieur et en studio, ce que je vis progressivement comme un enfermement. Drôle de « métier passeport » !

En 1984, je rejoins l'agence TOP, filiale de Rapho à Paris (Contrat HAT4792), et continue donc parallèlement une activité de photographe documentaire et d’illustration. C’est pour moi une bouffée d'air frais, me permettant, l'espace de quelques semaines, de m’évader, de plonger dans des univers différents, de traverser des expériences qu'il me serait impossible de vivre sans le prétexte de commandes à honorer. « Le vrai métier passeport » ?
Des reportages effectués dans 25 pays sont à l'origine de parutions dans la presse magazine et la presse spécialisée ainsi que dans des rapports annuels pour lesquels il m’est confié le soin de restituer en images l'identité de l'entreprise.
Mais à toujours courir, à faire le grand écart entre réalisation de campagnes de publicité et reportages, je suis en train de me perdre dans un océan de production d’images. Un jour c’est évident. Je ne peux plus continuer à "être photographe". Je suis obligée de prendre du recul.

Début 1992, je pose mes appareils pendant 12 ans.

En 2004, je reprends une activité de photographe à compte d’auteur – animation de stages photos, expositions, tirages d’art en édition limitée

En février 2010, le groupe Eyedea dépose son bilan, groupe dont font partie TOP et Rapho. J'intègre pendant quelques mois la nouvelle structure Gamma/Rapho montée par François Lochon. Ayant du mal à trouver ma place dans la philosophie de la nouvelle agence mettant le Focus sur les archives Noir et Blanc (Keystone et Rapho - photo humaniste) au détriment des archives Couleur, constituant le pôle illustration. Je quitte l'agence en octobre 2010.

Depuis 2016, installée en Bretagne sans le support d'une agence de diffusion, je renoue avec la démarche de "croquis photographique" tout en consacrant du temps à la réalisation d'expositions, ainsi qu'au tri et à l'indexation de mes archives. 

Concarneau Novembre 2019

https://fr.linkedin.com/in/catherinelouryiliona